Forum « Divers »

Retourner sur le forum

« Donnez-leur le doigt...

Poster une réponse
Auteur Le 09/08/2018 à 11:46

séquence

Bonjour,

D’abord je voudrais sincèrement rendre hommage à l’intelligence et à la clarté de ce site et à son- ou ses – créateur(s) et les remercier ici pour ce formidable travail qui ne manque pas de générosité, qui plus est !

Ce site dont j’use et ré-use depuis plusieurs mois maintenant avec toujours le même plaisir et les mêmes attentes : me permet d’évoluer dans la maîtrise de l’orthographe, d’enrichir mon vocabulaire, d’acquérir quelques connaissances ici et là et parfois aussi de rencontrer de nouveaux auteurs très intéressants dont j’ai envie de lire plus avant les écrits...

Ceci posé, je confesse que je regrette qu’il n’y est pas plus souvent de textes produits par des auteurs plus contemporains.

D’une part, très prosaïquement, par ce que peut-être qu’alors, mon ignorance en matière de vocabulaire du 17e par exemple (...exemple pris au hasard),-et les éventuelles erreurs d’orthographe qui en découlent- serait moins sanctionnée par un nombre de fautes déprimantes... (Je rigole), mais aussi parce que personnellement j’aime la littérature contemporaine et que le vocabulaire utilisé là, plus proche, plus connu... participera peut-être à alléger le nombre de fautes faites dans certaines dictées ? (les miennes notamment).
Et enfin il me semble que parmi nos contemporains, il y a de quoi s'enrichir de nouvelles connaissances aussi...

Maintenant peut-être est-ce plus compliqué pour des raisons de droits d’auteur ou autre ? Je n’en sais rien, mais je le regrette un peu... alors si cela était possible, un jour... ? :-)

Voilà ! « Donnez-leur le doigt, ils vous demanderont le bras... » Eh oui !

Bien cordialement,

Modifié par séquence le 09/08/2018 à 11:50

Auteur Le 10/08/2018 à 08:29

séquence

Exemple : ( pris dans dictée du jour 10/08/2018 'issue de l'ouvrage Nostradamus écrit par Michel Zévaco )

Le terme : "hallebardier" ( fin du moyen-âge nous dit wiki...) pas franchement souvent rencontré ou utilisé à notre époque...
Je veux dire... on peut, peut-être, joindre l'utile à l'agréable parfois aussi ?

Modifié par séquence le 10/08/2018 à 08:31

Auteur Le 10/08/2018 à 09:42

blanchris

A propos de "hallebardiers", plus ou moins utilisé dans notre vocabulaire ou pas, on peut quand même savoir qu'il commence par un "h" aspiré, donc pas de liaison entre "les" et "hallebardiers" !

Cordialement.
Auteur Le 11/08/2018 à 05:15

Kim

Quel joli mot que ce "hallebardier" et son "hallebarde" et quel dommage de passer à côté sans lui porter un grand intérêt !
Il est à lui seul, une porte qui s'ouvre sur l'histoire occidentale du Moyen-Âge ; il donne à lui seul envie de se pencher sur ce qu'a été cette époque, la possibilité d'élargir notre horizon littéraire et historique par la curiosité qu'il attire... enfin, c'est vrai, seulement pour ceux que cela est susceptible d'intéresser...
S'il aura permis d'enrichir nos connaissances, n'est-ce pas ainsi que l'on entend joindre l'utile à l'agréable ?
Je ne nie pas pour autant que des textes plus contemporains puissent avoir leur place sur ce site mais seront-ils vraiment plus formateurs ?
La question est posée...
Cordialement.
Auteur Le 11/08/2018 à 08:23

Job

Lisant le message de Kim, j'ai vérifié le genre de hallebarde sur le dictionnaire car il me semblait féminin : oui, effectivement, il l'est (mais Kim associait sûrement " son " à " mot "). Toujours est-il que la page de hallebarde commence dans mon dictionnaire par le mot " Hacker " ! Voici donc comment moyen-âge et période contemporaine se rejoignent et contenteront ainsi autant séquence que Kim.
Pour ma part, les hallebardes me parlent plus que les hackers, devinette : trouvez l'âge du capitaine...
Auteur Le 11/08/2018 à 08:40

séquence

Bonjour Kim,

Bienvenue, et merci de vous être exprimé sur le sujet ! Votre avis est toujours argumenté de telle manière qu’il se lit avec intérêt !

Vous avez raison sans doute sur toute la ligne, mais l’un n’excluant pas l’autre : je demandais simplement s’il était possible – en plus des ouvrages qui « nous ouvrent une porte sur l’histoire occidentale du moyen-âge » ou autres siècles précédents, d’avoir un peu plus souvent accès à des textes plus contemporains, d’auteurs ayant vécu dans un contexte historico-social plus proche du nôtre, me vient à l’esprit des Yourcenar, Sarraute, et même Sartre ( avec son livre « Les mots », dont la richesse de vocabulaire semble ici sans fond ) au hasard encore : un Perec et tant d’autres écrivains... et puis pourquoi pas des esprits éclairés qui nous causent aussi d’un monde plus proche ? Tels C.L. Strauss, Françoise Héritier, (tiens !) Nathalie Heinrich...et tant et tant d’autres encore !

Sic : « enfin, c'est vrai, seulement pour ceux que cela est susceptible d'intéresser... » Oui ! bien sûr presque un poncif...et me concernant, vrai je n’ai qu’une culture en histoire très lacunaire !

Mais la vraie question (de mon point de vue) était d’être moins « démunie » par l’orthographe du français et l’acquisition d’un vocabulaire plus contemporain...puisqu’il est ici en premier lieu question d’orthographe...que j’utilise dans la vie « courante ».sur des sujets, le plus souvent, qui concernent le monde contemporain.Merci Kim de votre intérêt et de votre participation,
Bon week-end à vous,

P.S: Fichtre ! Pourvu que je n’ai pas fait trop de fautes d’orthographe...

Modifié par séquence le 11/08/2018 à 09:11

Auteur Le 11/08/2018 à 08:48

séquence

Bonjour Job,

Rire !!!
Merci pour ce passage souriant.

Bon week-end à vous aussi,
Auteur Le 11/08/2018 à 09:19

séquence

La couleur de "mon" ciel annonce qu'i va pleuvoir des hallebardes d'ici peu...tiens !
Auteur Le 11/08/2018 à 11:49

Kim

Oui, séquence a raison mais ne faudrait-il pas plutôt trouver un site similaire avec des auteurs contemporains ? Le choix de Zendictée en la matière n'est pas toujours très judicieux (Desproges, Sarkozy, etc...) ?
Je considère que je n'ai qu'un verni en matière de culture et d'histoire mais chaque indice, chaque mot nouveau est le prétexte à élargir mes connaissances autour de lui. C'est pour cette raison que j'aime bien les textes du 19ème et du 20ème siècle et le langage châtié est tellement beau, c'est grâce à lui que j'ai plaisir à lire.

Oui, Job aussi a raison : hallebarde est féminin mais j'ai choisi sans vérifier (pour une question de plaisir sonore) "mon hallebarde" plutôt que "ma hallebarde" car distinguer le "h" aspiré du "h" muet, n'est pas toujours évident...

Encore un petit progrès aujourd'hui, merci.

Voici le lien qui vous donnera la liste des mots en "h" aspiré et en "h" muet :

http://www.aidenet.eu/grammaire01ac.htm


Bonne journée.

Modifié par Kim le 11/08/2018 à 11:58

Auteur Le 13/08/2018 à 10:04

blanchris

Merci encore de votre soutien Kim, et merci à tous pour ces très constructifs échanges !

Cordialement.
Auteur Le 22/08/2018 à 06:21

séquence

A QUI DE DROIT : Bonjour et millions de mercis !
Car ce ne peut pas être tout à fait un hasard n'est-ce pas ?
Auteur Le 22/08/2018 à 09:31

Job

J'ai bien peur que si ! Mais le hasard, le hasard... fait des cadeaux à tout un chacun.
Auteur Le 22/08/2018 à 17:58

séquence

Hello Job !

Et si je veux croire au père Noël moi ! ?
Avec mon sourire le mieux habité,

Modifié par séquence le 22/08/2018 à 17:59

Vous devez vous connecter afin de pouvoir répondre à ce sujet.

Grâce à zenDictée

  • Évitez les fautes dans vos écrits professionnels
  • Faites des dictées en vous amusant
  • Défiez vos amis sur des dictées

Créer un compte gratuitement

Statistiques

  • Rejoignez les 67 545 joueurs ;
  • déjà 830 236 dictées faites ;
  • plus de 103 102 267 mots écrits ;
  • et 10 149 546 fautes…