Forum « ZenDictée - Le site »

Retourner sur le forum

mercredi 26 juin Tolstoï

Poster une réponse
Auteur Le 26/06/2019 à 05:56

jeanfr.marechal@gmail.com

"aux billets" ? Je pensais qu'ils n'avaient qu'un seul billet de trois roubles...Donc pourquoi pas le singulier?
Auteur Le 26/06/2019 à 10:49

godiva

La même erreur pour moi ... un seul billet de trois roubles donc singulier.
Auteur Le 27/06/2019 à 05:42

jeanfr.marechal@gmail.com

Merci de partager mon triste sort mais quelqu'un aurait-il une autre interprétation ? Ou faut-il voir là un aléa de la traduction ?
Auteur Le 27/06/2019 à 13:48

jeanpaul31

Bonjour
Ce triste sort, nous sommes très nombreux à le partager, à tel point qu'un deuxième post sur le même sujet a été ouvert dans la rubrique "les dictées" ; ce deuxième post ne répond d'ailleurs pas à la question. Erreur de traduction ou volonté de l'auteur ? En ce qui me concerne et ayant du temps de libre, j'ai passé l'après-midi à chercher une réponse. Apparemment, toutes les versions sur internet en accès libre donne cette orthographe fautive. Mais en fait, elles parviennent toutes du même traducteur qui l' a faite en 1891. J'ai lu en entier le roman d'où provient cet extrait sans relever d'autre anomalie et surtout sans voir un deuxième billet apparaître. J'ai essayé aussi de retrouver le texte original en russe que j'aurais tenté de faire traduire (du moins le passage qui nous intéresse). Je n'ai pas pu le trouver, même si j'ai trouvé beaucoup d'écrits de Tolstoï. Alors, il est tentant d'incriminer le traducteur, mais quand je vois nos écrivains faire volontairement des fautes, je me demande comment les traducteurs les traduisent en langue étrangère. (Exemple récent de Victor Hugo : Quatrevingt-treize. Il précise bien par note manuscrite "sans trait d'union entre quatre et vingt", mais il ne dit pas pourquoi.
Zola : Au Bonheur des Dames avec la majuscule à Dames, sans dire pourquoi. (La note manuscrite, de sa main, porte une surcharge sur le d)

Et on pourrait en trouver d'autres qui ont fait l'objet de post pour leur orthographe et leurs accords curieux parfois.
Les traducteurs qui traduisent ces textes en langue étrangère doivent s'arracher les cheveux pour faire ressortir ce qu'à voulu indiquer réellement l'auteur.

Athéna a suggéré dans l'autre post que cela pouvait avoir un rapport avec les crédits, mais la construction de la phrase ne se prête pas, me semble-t-il, à cette solution.

Chopin a aussi fait une proposition ; mais elle n'est pas conforme aux règles d'orthographe. De plus, la suite du roman montre un couple dans une misère noire, sans billets cachés.

J'ai remarqué aussi que notre site a modifié à juste titre "de ci de là" en "de-ci de-là". Sans doute eut-il été judicieux de faire la même chose pour "billets".

En conclusion, je n'ai pas de réponse probante et il est tentant et rassurant pour moi d'incriminer un traducteur plutôt qu'un monument comme Tolstoï !

À demain.

Modifié par jeanpaul31 le 27/06/2019 à 14:38

Auteur Le 28/06/2019 à 04:55

jeanfr.marechal@gmail.com

Merci pour la recherche, une fois de plus, et pour le temps consacré à celle-ci.
L'utilisation du terme "aléa" implique à mes yeux la part d'imprécision, de doute, et je posais la question sans faire de procès d'intention au traducteur. Traduire est chose difficile, j'en sais quelque chose. Et pour "traduire sans trahir", le traducteur se retrouve souvent face à des dilemmes : mettons que l'auteur fasse une entorse aux règles, comment savoir si c'est volontaire ou pas ? Dans le contexte historique ( notamment pour Hugo). Le traducteur doit-il la corriger ou la traduire telle quelle ? Est-ce seulement possible dans la langue-cible, les langues ne se superposant pas de manière symétrique, il ne suffit pas de remplacer un mot par un autre, sinon les machines à traduire seraient au point depuis longtemps. En russe, il n'y a pas d'article, et "trois" est forcément suivi du génitif singulier : le singulier est donc assuré, qui se distingue, ici en tout cas, car le terme "rouble" n'est pas invariable, formellement du pluriel, obligatoire à partir de cinq. Il y a donc bien un seul billet. C'est la seule certitude. Autre responsabilité : le choix d'un texte pour la dictée et son éventuelle modification. Quel est l'objectif de la dictée ? Je pense que celle ou celui qui choisit les dictées devrait intervenir en ce sens, comme il semble l'avoir fait pour "de-ci-de-là" : c'est la fonction de retour du forum. A moins d'une autre explication qui nous aurait échappé à tous deux mais je ne vois pas d'autre réaction. Si jamais la phrase russe vous "tombait sous la main"... Cordialement.
Auteur Le 28/06/2019 à 13:43

momo46

Idem pour moi et les billets !

Sur la dictée de ce jour : Les cavernes d'acier, il m'est compté 12 erreurs alors que je n'en trouve que 4 et ce n'est pas un cas unique ???
Merci pour la réponse
Auteur Le 28/06/2019 à 14:10

jeanpaul31

Bonjour,
en ce qui me concerne j'ai beaucoup de fautes ce jour mais bien réelles même si ce sont des oublis de mots ou de virgules.
Pour momo46, j'émets quelques suggestions : regarder la liste des erreurs, et quand il n'y a rien, ce sont des fautes d'espace oublié ou en trop. (Mon ancien ordinateur en tapait facilement deux et ce n'est pas toujours évident de le voir) Il y a aussi les guillemets qu'il faut copier depuis les caractères proposés par le site. Sinon, sauf erreur de ma part, cela compte une erreur. C'est la même chose pour les points de suspension quand la dictée le demande. Pour les guillemets du site, il faut un espace avant et un espace après. Donc, en priorité regarder la liste des erreurs.

À demain.

Modifié par jeanpaul31 le 28/06/2019 à 14:13

Auteur Le 01/07/2019 à 06:43

jeanfr.marechal@gmail.com

Les claviers sans fil sont sujet à interférences, ils peuvent être perturbés par la présence proche d'un autre appareil : téléphone portable ou simple lampe. Ils "avalent" alors des lettres pourtant frappées ou en multiplient quand on en n'en a frappé qu'une. Il suffit parfois d'éloigner les appareils "perturbateurs" ou même d'éloigner pendant quelques secondes le clavier de quelque deux mètres (ou plus si vous avez un grand jardin et des envies de promenade matinale, appréciable par ces temps de canicule) : en cours de route et ou sur le retour, le clavier aura choisi un autre canal... Une explication possible. Et les "fautes" de ponctuation ne sont pas toujours très visibles.
Auteur Le 01/07/2019 à 14:12

jeanpaul31

Bonjour
Merci pour ces conseils.
Je ne risque rien à les mettre en pratique.

À demain.
Vous devez vous connecter afin de pouvoir répondre à ce sujet.

Grâce à zenDictée

  • Évitez les fautes dans vos écrits professionnels
  • Faites des dictées en vous amusant
  • Défiez vos amis sur des dictées

Créer un compte gratuitement

Statistiques

  • Rejoignez les 67 544 joueurs ;
  • déjà 830 230 dictées faites ;
  • plus de 103 101 499 mots écrits ;
  • et 10 149 417 fautes…